vendredi 28 septembre 2007

Le Lion de Toulon


Que du respect pour ce grand bonhomme du rugby, que ce soit le joueur, l'entraîneur ou le "poète".
Dans la fosse aux lions de Mayol, c'est pas Daniel H. qui se faisait croquer. C'est plutôt les adversaires du RCT qui étaient au pilori.
Pour ceux qui ne connaissent pas ce personnage, sa manière de motiver ses troupes pouvait ressembler à ça :
"les garçons, d'abord on les broie, puis on les étripe et pour terminer on les hache menu menu... mais n'oubliez pas que le rugby, c'est d'abord du respect et de la fraternité"
Respect for this large catch of Rugby, as a player, a coach or a“poet”.
In the lion's hole of Mayol, it is not Daniel H. who was made crunch. It's rather the opponents of the RCT which were with the pilori.
For those who do not know this character, he's manner of justifying his troops was that :
“boys, initially they are crushed, then rip up and to finish they finely are chopped finely… but do not forget that Rugby, it is initially respect and fraternity”
Enregistrer un commentaire