jeudi 2 décembre 2010

Jean Lefebvre, as Paul Volfoni

"y'aurait pas aussi de la betterave ?"
Croquis HB, format 20 x 15

8 commentaires:

Guillaume Néel a dit…

Bieeeen !

Rodney Pike (rwpike) a dit…

very nice!

Francky a dit…

Je ne sais pas si vous êtes tonton mais ce qui est sûr c'est que vous êtes un vrai flingueur. L'angle de vue est impressionnant, la caricature énorme et pour m'y être essayer je n'ai pas su voir la petite bajoue caractéristique du bonhomme. Belle leçon de caricature pour moi, merci donc... et quelle lumière !

marilo a dit…

Salut,
ça faisait un bon moment que je n'avais pas navigué, ohé, ohé, caricaturistes abandonnés...
Je vois que tu n'as pas chômé: j'ai vachement de trucs à rattraper; il va même falloir que je fasse plusieurs voyages!!
A + donc :)

Jean-Marc Borot a dit…

Thanks a lot Rodney.

Merci Guillaume.

Merci Francky.
Je suis tonton, pas flingueur, mais pas le meilleur des tontons pour autant. La petite bajoue, elle est pas évidente à choper, et en revoyant le dessin sur le blog, je me dis que j'aurai pu (dû ?) la faire un peu plus basse...

Salut Marilo ! Ah ça non, je chôme pas ! Et j'ai constaté récemment, avec beaucoup de plaisir, que tu avais repris tes activités caricaturesques. Tu es toujours la bienvenue ici.

Marvin Lorenz a dit…

Hello Mr.Borot! Your work is amazing! Just stunning!I am 16 years old and from germany. Check out my blog http://marvinlorenzcaricatures.blogspot.com/
best from germany :)

Thierry a dit…

J'aime bien quand, comme ici, tout est en place, jusqu'à donner l'impression de montrer ce qui se passe dans le crâne du modèle. On sent le poids du corps et des paupières, la fatigue, le degré d'alcool de la biture... C'est un dessin qui ne fait pas que montrer un visage, mais qui nous fait déjà entrer dans l'ambiance du film.
Ta version de Lefebvre est aussi désopilante que dans le film, avec un choix d'exagérations particulièrement pertinent.

Jean-Marc Borot a dit…

Thanks a lot Marvin.
I saw your blog...amazing !

Merci beaucoup Thierry : c'est vrai, je voulais montrer l'énomrmiter de la cuite autant que le bohomme lui même, mais comme souvent, après quelques jours, je vois déjà plein, mais toput plein, de choses qui me plaisent pas. Bon, un croquis préparatoire, ça sert à ça aussi.