mardi 18 janvier 2011

Bowie et le Boss Borot !

C'est ainsi que j'ai "finalisé" ma caricature de Bowie... en exhumant ce drôle de robot de ma mémoire et de Goldorak. Il s'appelle "Boss Borot" de son vrai nom, et c'est un robot "débile". Il se tient ici à la place de Ryoichi Sakamoto (fournisseur officiel de sacoches chez Yamaha ?).

Je cherche encore le sens véritable de cette "mise en scène"...

So I finalized my caricature of Bowie digging up this funny robot of my memory, and of Great Mazinger : "Boss Borot" is its real name.
Here, he is where should stand Ryoichi Sakamato.
I still look for the real sense of this...

8 commentaires:

Maëster a dit…

C'est curieux, je ne me souviens pas du film sous cet angle... Pas sûr que Bowie aurait craqué.

Mais cette version est sans doute plus marrante. Bravo en tout cas, joli Bowie (à quand "Cris, chuchotements et Boss Borot" ou "La liste de Schindler et Boss Borot", pour égayer tout ça ?).

Jean-Marc Borot a dit…

Merci Maester.
La présence du gros robot foireux fait un peu passer la caricature au second plan, mais c'est marrant" Et finalement, la caricature, c'est censé être marrant.
Ici, c'est un peu décalé...
Je pensai bien le faire apparaitre de façon récurrente dans certaines illustrations, encore faut-il que le sujet s'y prête un peu. La, avec "Ziggy", dans un film japonais, il trouvait sa place"
Pas sur que j'y arrive a chaque fois.

theb a dit…

C'est pas forcément marrant, c'est même presque inquiétant... peut être faut il remonter dans ton enfance pour comprendre, au risque d'y découvrir des choses aussi terrifiante qu'indescriptibles dignes d'une nouvelle de Lovecraft.
En tout cas ta caricature débowate !

Jean-Marc Borot a dit…

Ouais Theb... je voulais consulter, mais les psy sont surbookés en ce moment.

Là ça va, mais je crains de faire une rechute incssamment sous peu...

Ils avaient raison les gens, y'a trente ans de ça, de dire que Goldorak c'était pas bon pour la jeunesse !

les gueules cassées a dit…

...si Goldorak avait joué dans furio je m'en souviendrais, je préfère de loin le fournisseur de sacoches pour deux roues, j'ai bien vu que tu avais jeté ton dévolu sur ce robot dont je n'ai aucun souvenir, par contre je me souviens très bien et comme tu le souligne que l'avènement de Goldorak à la télévision apporterais de lourdes conséquences quand à la santé mentale des p'tites têtes blondes, 30 ans plus tard c'est encore pire, Gueulederak est un enfant de coeur a côté des trucs indigents que nos mômes se goinfrent...

Jean-Marc Borot a dit…

Comment ca, tu souviens pas de ce robot, fabriqué par Banta, le garcon de ferme de Rigel !!!
Mais tu as raison, ce qu'on voit maintenant est parfois bien pire.

FreZ a dit…

Boss Borot... :)
Un fantasme de domination sur un prince pop rock. Ca va chercher loin...

Jean-Marc Borot a dit…

Ouaiiiis, FreZ !
Doit bien y'avoir un truc dans ce genre là... c'est latent aussi dans Goldorak, leurs "ménage à trois", entre Actarus, Alcor et Venusia, c'est bizarre.
Et Banta, cui là qui a fabriqué ce robot, ben lui il est mis de côté.
Y'a un truc...
(faut que je recentre mes pensées sur China Girl...)