mardi 29 mai 2007

François Fillon, Condolezza Rice



Notre "prime minister".

Je ne résiste pas à rappeler ce bon mot (qui n'est pas de moi - je ne sais plus qui en est l'auteur) : "courage, Fillon !"

Je trouve que ça lui va comme un gant, d'autant qu'il a l'intention de s'attaquer de nouveau aux retraites (devra-t-il encore faire marche arrière ?)
A une lettre près, il porterai un nom parfait pour la poésie.

C'eut été dommage pour la poésie.

Our new prime minister.



Condolezza peut se marrer, elle !

Enregistrer un commentaire